Isabelle Millet

Sur le chemin de la réflexologie 

Jusqu'à 2015, mes expériences professionnelles n'ont pas vraiment été des choix, mais le résultat d'opportunités qui se sont présentées.

Dans la spirale de la vie quotidienne, du rythme professionnel et du management oppressant, je n'ai pas attaché d'importance à mes symptômes physiques qui retentissaient pourtant comme une alarme.

A la veille de la fête des mères, je ressens quelque chose que j'ai déjà senti, mais cette fois, je suis certaine que ce n'est pas pareil. Le diagnostic tombe rapidement et me voilà face au verdict alors que mes enfants sont très jeunes : c'est un cancer du sein.

J'entre rapidement dans le labyrinthe médical et j'espère en trouver la sortie. Entre l'impact de l'annonce, les examens à passer, les soins à supporter, une longue parenthèse s'ouvre et me met face à moi-même. J'aurai recours à plusieurs soins parallèles pour me soulager des effets secondaires. Mes soins terminés, quelque chose a changé, je me sens libre et disponible pour écouter ma voix intérieure. L'envie d'indépendance professionnelle est très forte, l'envie d'accompagner les autres aussi, mon aptitude à communiquer et à écouter au centre de la réflexion. Alors que je réfléchis à m'orienter vers le bien-être, le déclic se produit lorsque je fais une séance de réflexologie et cette séance qui sera à l'origine de ma vocation.

Je décide de prendre le virage, je me forme et j'ouvre mon cabinet.

La suite, c'est grâce à vous !